On parle beaucoup de Peugeot pour ses voitures, on connait également Peugeot pour ses vélos, ses scooters ou encore ses mobylettes mythiques comme le 103, découvrons aujourd’hui sa trottinette électrique e-Kick !

Dévoilée le 23 mai au Bourget lors du lancement du nouveau 3008, la e-Kick est le fruit de la collaboration entre la marque au Lion et Micro Mobility Systems précurseur dans le milieu de la trottinette depuis 1996. Les deux sociétés ont mis en commun leurs expertises pour répondre aux nouveaux enjeux de la mobilité urbaine. Nouveaux enjeux que l’on constate au quotidien avec des centres-villes de moins en moins accessibles aux voitures et la démocratisation des véhicules électriques.

Ce sont ces changements profonds de la mobilité qui ont motivé la création de cet engin électrique. D’ailleurs, la trottinette e-Kick comporte des innovations intéressantes :

  • un dispositif d’assistance électrique « Motion Control » développé par MICRO. Parfaitement intégré à la plateforme (batterie Lithium-Ion) et à la roue arrière (moteur), ce dispositif optimise l’assistance  en fonction des sollicitations de l’utilisateur et offre une autonomie de 12 kilomètres. Il permet des déplacements jusqu’à 25 km/h et pour plus de sécurité, intègre en complément du frein classique un frein moteur qui régénère la batterie.

Micro Motion Control eKick

  • un « bras-guidon » conçu par Peugeot Design Lab, associant esthétique et praticité. Ses mécanismes permettent un pliage aisé en quelques secondes et un transport sur la roue pour éviter de porter e-Kick.

Partie intégrante du nouveau 3008, Peugeot va proposer en option un support de coffre dédié qui permettra de fixer la trottinette et de la recharger lorsque la voiture roulera. La e-Kick sera commercialisée à partir du dernier trimestre 2016 pour un tarif de 1 190 euros auquel il faudra rajouter 320 euros pour le support de coffre. Malheureusement, à ce prix là je ne suis pas certain que Peugeot démocratise ce type de mobilité complémentaire…

Coffre Peugeot 3008 eKick