Les deux groupes vont collaborer au développement des futurs services connectés pour les véhicules reposant sur Microsoft Azure, l’une des offres de cloud intelligent de Microsoft. Ces nouveaux services amélioreront l’expérience client grâce à une navigation avancée.

Les trajectoires majeures de cette collaboration sont :

  • la personnalisation et le paramétrage du véhicule
  • les mises à jour en temps réel
  • le contrôle du véhicule à distance
  • l’accès à des services de diagnostic avancé
  • les interactions avec l’extérieur

La sécurité sera également un attendu majeur de la part des consommateurs, surtout lorsqu’on voit que des pirates sont capables de prendre le contrôle à distance d’une Jeep Cherokee ou de hacker une Tesla Model S. Depuis 2015 Microsoft a revu ses budgets à la hausse pour la sécurité informatique, espérons  que ça soit également le cas sur ce projet…

Ce partenariat avec Microsoft va permettre à l’alliance Renault-Nissan de franchir un cap important dans la connectivité des véhicules du groupe mais beaucoup de questions me viennent comme le délais de mise en oeuvre d’un tel projet et la rétro-compatibilité avec les systèmes existants Nissan Connect et Renault R-Linc ?

Source : Renault-Nissan