Ce n’est pas un scoop, puisque le JUKE du Team Dessoude a été présenté en juin 2012, mais ça fait un moment que je voulais parler de ce Buggy créé par André Dessoude.

C’est d’autant plus de circonstance que le Dakar 2015 se déroule du 4 au 17 janvier, et cette année c’est Thierry Magnaldi qui sera au volant du buggy JUKE accompagné de Guy Leneveu en tant que co-pilote.

Ce JUKE embarque un moteur diesel 2l bi-turbo de 285ch et 1995 cm3 avec une boite 6 vitesses séquentielle. Il s’agit d’un 2 roues motrices ce qui fait que le poids reste contenu avec 1 180 kg.

Le tandem Magnaldi / JUKE fonctionne plutôt bien puisqu’il a décroché la victoire sur la Coupe du Monde des Rallyes Tout Terrain catégorie 2 RM. L’objectif de l’équipe Dessoude est de remporter la catégorie 2RM sur ce Dakar 2015, même si le team reste lucide car il va y avoir beaucoup de concurrence. Thierry Magnaldi nous en parle :

« Comme André, la surprise fut totale pour moi… Je suis bien sûr très heureux et ce genre de récompense ne se refuse pas surtout quand on succède au palmarès d’un pilote du niveau de Jean-Louis Schlesser ! Concernant plus particulièrement le Dakar, je suis hyper heureux de repartir avec la structure d’André et de retrouver l’atmosphère si particulière qui se dégage de cette épreuve. Ce sera l’occasion de renouer avec l’Argentine, le Chili et le fesh-fesh…

Mais je suis, malgré tous les pièges qui nous attendent, tout simplement heureux de replonger dans cet univers. Idéalement, nous aimerions remporter la catégorie 2RM mais il y aura beaucoup de concurrents qui auront la même idée et le niveau est très élevé, alors se rapprocher du podium sera l’objectif premier et entrer dans le Top 15 du classement général serait déjà une belle performance. Mais pour atteindre ce résultat,nous devrons réaliser la course parfaite, c’est à dire maintenir un bon rythme en perdant le minimum de temps sur la piste. Il n’est jamais évident de se faire à l’avance une idée précise du parcours mais dès le deuxième jour, il semble bien que nous rentrions dans le vif du sujet. Il faudra se caler dans le bon wagon tout de suite et essayer de tirer son épingle du jeu au fil des jours.

Le rallye sera long, il ne faudra pas s’affoler mais être là tous les soirs en conservant du potentiel de roulage. La voiture est fiable et la recette idéale sera de la ménager suffisamment pour conserver un niveau de performance intéressant qui nous permettra de rallier l’arrivée en bonne position. En attendant, j’ai hâte de retrouver Buenos Aires ! »

Rendez-vous le 17 janvier à Buenos Aires pour savoir si Thierry Magnaldi et son JUKE seront sur le podium 2RM.

Source www.teamdessoude.com