Le nouveau monospace Serena va être commercialisé au Japon à partir de fin août. Jusqu’ici rien de particulier puisque le modèle précédent (4ème génération) avait été lancé en 2010. Il se différencie par sa technologie autonome Nissan ProPilot qui permet une conduite sur voies rapides plus simple et plus sécurisée.

Le Nissan ProPilot est un système de conduite autonome conçu pour circuler sur autoroute en maintenant le véhicule dans sa file de circulation de façon sécurisée. Nissan est le premier constructeur japonais à présenter un système capable de maintenir le véhicule dans sa file, accélérer, et freiner.

Grâce à une technologie de traitement d’image sophistiquée, ce mode de conduite identifie chaque situation routière en temps réel. Une fois la situation analysée, la technologie Nissan ProPilot adapte immédiatement et précisément la conduite du véhicule à la circulation en détectant les véhicules et les marquages au sol, en trois dimensions.

Une fois activée, la technologie ProPilot régule automatiquement la distance qui sépare son véhicule de la voiture qui nous précède à partir d’informations collectées grâce à une caméra, et à une vitesse prédéfinie. Nissan annonce que le système est réglable pour une vitesse jusqu’à 100 km/h, ce qui correspond à la vitesse autorisée sur les autoroutes japonaises.

Le développement de cette conduite autonome s’inscrit dans le cadre de la vision Nissan Intelligent Mobility venant compléter les projets single-lame control et inner city  qui seront proposés sur le Qashqai à partir de 2017, avec comme objectif le « zéro accident mortel ».

Source : Nissan